O musulmans !

Les nuits et les jours, de même que les mois et les années passent très vite, et ceci est la loi de la vie : "Toute chose est appelée à périr excepté son visage. C’est à Lui qu’appartient le jugement et c’est à lui que vous serez retournés". Oui, nous devons tirer des leçons de la succession des années, et il y a un rappel dans le changement des situations.

Mes frères dans la foi !

Le mois de Ramadan est presque terminé, louange à Allah pour ce qu’Il a décidé et nous le remercions pour ce qu’Il a donné et pour ses bienfaits. La page du mois de Ramadan se plie et son marché remplie de bienfaits et de bonnes actions se termine, et certains sont gagnants et d’autres perdants. Donc, profitez des jours qui restent, qu’Allah vous fasse miséricorde, en vous empressant d’accomplir les bonnes actions.

Serviteurs d’Allah !

Ce mois va s’en aller avec vos actions et sera un témoin pour vous ou contre vous: va-t-il s’en aller en louant pour les bonnes actions ou en blâmant pour la négligence ? Par conséquent, que celui qui y a accompli de bonnes actions, continue ainsi ; et que celui qui a été négligent, termine le mois avec de bonnes œuvres car les actions n’ont de valeur que selon la façon dont elles sont achevées.

Mes frères !

Les lois islamiques contiennent des secrets qui ne finissent pas, et des buts élevés ; et parmi les buts du jeûne, le fait qu’il soit le plus grand moyen pour la construction de la piété dans cœur du musulman de la façon la plus parfaite.

Alors, allons-nous faire du mois de Ramadan une école dans laquelle nous apprenons la détermination et la volonté d’accomplir les bonnes actions,pour avoir de bons comportements, pour la purification des âmes, pour maîtriser les envies, pour corriger nos apparences et les choses cachées (à l’intérieur de nous-mêmes), pour la pureté des actions, pour nous accrocher aux bonnes choses et aux actes méritoires, et pour rechercher la bienfaisance et les bonnes qualités -

Ainsi, le musulman achève le mois de Ramadan avec une page brillante et blanche dans sa vie remplie d’actes méritoires, de bonnes actions et de bonnes qualités, ayant fait que le jeûne soit pour lui une protection sûre contre les péchés ; son âme s’est alors purifiée, son coeur s’est attendri, il a atteint la piété et obtenu de bonnes qualités.

Mes frères en Islam !

La venue du mois de Ramadan et sa fin sont des occasions pour la réflexion et la méditation, la communauté se rendra peut-être ainsi compte de sa situation, fera des efforts pour l’améliorer, renforcera ce qui était faible et corrigera ses erreurs ; le mois de Ramadan est une très bonne période si les gens en tirent des leçons et réfléchissent en étant sincères dans leurs intentions et leurs buts, et suivent une orientation juste et une bonne organisation.

O musulmans !

La communauté a besoin de réfléchir à propos de sa situation, lorsqu’elle en a l’occasion comme pendant le mois de Ramadan, surtout à cause des difficultés et des crises dans lesquelles elle se trouve, pour qu’elle renouvelle son intention de combattre le diable et de suivre le droit chemin, et pour qu’ensuite elle puisse lutter contre l’oppression et la corruption.

Mes frères en Islam !

Le mois de Ramadan est une école pour la communauté islamique et elle ne doit sortir de cette école qu’après avoir améliorer sa situation et corriger les erreurs dans toutes ses affaires, religieuses et mondaines. Donc, les gens de la communauté, dirigeants et citoyens, doivent profiter de ce mois pour changer leur vie et passer de la séparation et la discorde au rassemblement et l’entente.

Ils doivent prendre la décision ferme de suivre le vrai chemin dans tous les domainesà la lumière du Livre de leur Seigneur et de la Sounnah de leur Prophète ; la communauté ne doit pas passer ce mois sans comprendre ses sagesses, sans profiter de ses dons, de ses bienfaits, de ses mérites et de ses effets bénéfiques, pour que le véritable Islam puisse apparaître dans sa vie.

Communauté islamique !

Le mois de Ramadan nous rappelle la grande générosité du Prophète :

« Le messager d’Allah était le plus généreux des hommes, et il était encore plus généreux pendant le mois de Ramadan… » ; allons-nous alors faire que notre vie soit sincèrement comme sa vie dans toutes nos affaires, car sa vie est le soleil éclatant, le flambeau lumineux et la lumière resplendissante qui font disparaître les ténèbres de toutes les perversions et déviations, et de tous les troubles.

La communauté n’a jamais eu autant besoin de connaître la vie du Prophète qu’à notre époque où les difficultés et les tentations se sont abattues sur elle, les passions et les opinions sont suivies, et à une époque où la communauté fait face à différentes sortes de défis et complots ; donc, il faut que l’amour du messager soit dans nos coeurs, que nos yeux, nos actions et nos pensées le suivent durant tous les moments de notre vie. Nous devons prendre de sa vie ce qui augmente notre foi, purifie notre vie, élève nos qualités, et nous fait suivre la bonne direction d’une façon sincère et non simplement en apparence.

Je cherche refuge auprès d’Allah contre satan le maudit : "Vous avez effectivement dans le messager d’Allah un bon exemple à suivre pour celui qui espère rencontrer Allah et voir le jour ultime et qui a beaucoup évoqué Allah (par la pensée et par la parole)".

O musulmans !

La Zakat Al-Fitr (l’aumône de la rupture du jeûne) vous a été prescrite, elle est une purification pour les paroles inutiles et les propos obscènes, ainsi qu’une nourriture pour les pauvres, dans le recueil de hadiths authentiques d’Al-Boukhari selon le hadith d’Ibn Omar qui a dit :

« Le messager d’Allah a prescrit l’aumône de la rupture du jeûne : un boisseau (mesure des grains) de datte ou un boisseau d’orge, pour l’esclave, celui qui est libre, l’homme, la femme, le petit et le grand parmi les musulmans ; et il a ordonné qu’elle soit donnée avant la sortie des gens vers la mosquée ».

Donc, le musulman doit donner cette aumône pour lui et tous ceux dont il est responsable comme l’épouse, les enfants et les parents, et il est préférable de donner cette aumône pour la femme qui est enceinte aussi ; et elle doit être un boisseau de blé ou d’orge ou de fromage ou de datte ou de raisin ; il est permis de donner ce que les gens du pays mangent comme le riz et autres. Al-Boukhari a rapporté selon le hadith d’Abou Saïd Al-Khoudri qui a dit :

« Nous donnions à l’époque du messager d’Allah le jour de la fête de la rupture du jeûne un boisseau de nourriture… ».

Et il n’est pas permis de donner de l’argent au lieu de la nourriture car c’est le contraire de ce qui a été rapporté, et tout acte qui n’est pas accompli comme le Messager l’a prescrit, sera rejeté. Donner cette aumône entre la prière de l’aube et la prière de la fête de la rupture du jeûne est meilleure, mais il est permis de donner l’aumône de la rupture du jeûne un jour ou deux avant la fête. De même que cette aumône doit être donnée à l’endroit où se trouve le jeûneur, et il lui est permis également de confier cette responsabilité à quelqu’un dans son pays s’il est en voyage.

Mes frères dans la foi !

Parmi les bonnes manières de terminer ce mois, le fait de proclamer beaucoup la grandeur d’Allah Le Haut et Le Grand :



{ Afin que vous accomplissiez la totalité des jours convenus et que vous proclamiez la grandeur d'Allah pour vous avoir bien guidés et peut-être remercierez-vous } [ Sourate 2 - Verset 185 ]

Les savants ont dit : « C’est une Sounnah de proclamer la grandeur d’Allah la veille de la fête de la rupture du jeûne seul et en public ; les hommes proclament à voix haute et les femmes à voix basse ; le musulman proclame la grandeur d'Allah jusqu’à la fin de la prière de la fête de la rupture du jeûne comme il est rapporté du Prophète ; et la plupart des compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux) ont rapporté que la proclamation de la grandeur d’Allah se fait ainsi :

"Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, Allah est le plus grand, Allah est le plus Grand, la louange appartient à Allah". [ Allahou Akbar - Allahou Akbar - La ilaha il Allah - Allahou Akbar - Allahou Akbar - Wa Lillah el Hamde ]

Et Ibn Abbass disait :

« Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, la louange appartient à Allah, Allah est le plus Grand et le plus Majestueux, Allah est le plus Grand pour ce vers quoi il nous a guidés » [ Rapporté par Al-Baïhaqui ]

Et Salmane Al-khaïr a dit : « Proclamez la grandeur d’Allah : Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand et encore plus Grand ».



Cheikh Housseyn Ali Ach-Cheikh