La femme indisposée peut se livrer à tous les actes cultuels à l’exception de la prière, du jeûne, du Tawaf [ autours de la Kaaba ] et de la retraite pieuse. Il a été rapporté du Prophète qu’il animait les dix dernières nuits du Ramadan. [Rapporté par al-Boukhari, 2024 et par Mouslim, 1174]



D’après Aïcha le Prophète animait la nuit et réveillait les membres de sa famille à l’entrée des dix dernières nuits du Ramadan. L’********* de la nuit ne se fait pas exclusivement par la prière, mais par tous les actes d’obéissance.



Voici l’explication que les ulémas en ont donnée:

Selon al-Hafiz , animer la nuit c’est la passer en acte de dévotion.

Selon an-Nawawi c’est veiller en prière toute la nuit.

Selon l’auteur du Awn al-m’aboud c’est se livrer à la prière, au dhikr et à la récitation du Coran.

La prière dite Salât al-qiyam est la meilleure pratique cultuelle qu’on puisse perpétuer au cours de la nuit du destin.



C’est pourquoi le Prophète a dit :« Quiconque anime la nuit du Destin en prière guidé par la foi et le désir de complaire à Allah, aura ses péchés antérieurs pardonnés » [ Rapporté par al-Boukhari, 1901 et par Mouslim, 760].



La femme indisposée étant empêchée de prier, elle peut animer la nuit par des actes cultuels autres que la prière comme :

La lecture du Coran, se référer aux rappels : [ Lecture du Coran et menstruations ]

Le dhikr comme le tasbih, le tahhil, le tahmid et des formules similaires. Il faut donc répéter fréquemment les phrases.

Gloire à Allah (tasbih). [ Soubhan Allah ]

Louange à Allah (tahmid). [ El hamdou Lillah ]

Allah est le plus grand (takbir). [ Allahou Akbar ]

Il n’y a de dieu qu’allah. [ La ilaha il Allah ]

Gloire et louage à Allah. Gloire à Allah l’Immense [ Soubhan Allah wa bihamdihi - Soubhan Allah el 'Adhim ]

Et des formules similaires.

La demande de pardon : on dit fréquemment : « Je demande pardon à Allah » [ As***hferou Lah ]

L’invocation : Il faut invoquer Allah, le Très Haut et lui demander les biens de cette vie et ceux de l’autre.

L’invocation fait partiedes meilleurs actes cultuels. C’est pourquoi le Messager d’Allah a dit : « l’invocation c’est l’adoration » [ rapporté par at-Tirmidhi, 2895 et déclaré authentique par al-Albani dans Sahih at-Tirmidhi, 2370 ]

La femme indisposée peut se livrer à des actes cultuels et à d’autres dans la nuit du Destin.

Nous demandons à Allah , le Très Haut, de nous assister à faire ce qu’Il aime et agrée et d’agréer nos bonnes oeuvres.


            • Cheikh Mouhamed Saleh El Mounajeed