Ce sont les personnes qui suivent les traces des compagnons et ceux qui les suivirent à la perfection, en se cramponnant au Coran et à la Sounnah, en y mordant avec leurs molaires et nul autre chose à part le Coran et la Sounnah ne prend prééminence pour eux, que ce soit sur des avis, des comportements et des conduites à avoir, en termes de croyances ou d’actes d’adoration comme les rapports d’affaires, les transactions, les manières, la politique ou la vie sociale.
Ce sont les personnes qui sont fermes en ce qui concerne les fondamentaux de la religion et ses subdivisions, fermes sur ce qu’Allah a descendu et révélé à Son serviteur et messager Muhammad, صلى الله عليه وسلم.
صلى الله عليه وسلم, qui chassent les déviances de ceux qui ont exagéré et les plaintes non fondées des gens de l’erreur et des interprétations des ignorants.
Ce sont eux qui font l’appel à Allah sans ménager leurs efforts, ni leur sincérité et avec une volonté inébranlable. Ils sont les véhicules de la science du prophète,
Ils sont attentifs à tout ce qui se passe et font preuve de patience face aux groupes qui ont dévié de la voie de l’Islam comme les Jahmee, les Mu’Tazilas, les Khawarij, les Rawafidh, les Murji’ah, les Qadriyyah et face à tous ceux qui ont dévié de la voie de l’Islam en suivant leurs passions indépendamment du temps et de l’endroit. Ils ne sont pas affectés par leurs reproches (des gens des passions) et ce pour la cause d’Allah.
C’est le groupe dont le messager d’Allah a fait l’éloge et recommandé lorsqu’il dit : « Il y aura toujours une partie de ma communauté ouvertement sur la vérité, ceux qui l’abandonneront, tout comme ceux qui s’opposeront à elle, ne lui feront aucun mal jusqu’à l’arrivée de l’Heure ». [1]
Ils sont la secte sauvée, fermes sur la voie sur laquelle était le messager et ses compagnons, ceux qui ont été distingués et définis par le messager d’Allah quand il mentionna que sa communauté allait se diviser en 73 sectes allant toutes au feu à l’exception d’une seule, on demanda alors « quelle était-ce ô messager d’Allah ? ». Il répondit : « ce sont ceux qui sont sur la voie sur laquelle mes compagnons et moi-même sommes ».
Et nous n’affirmons pas cela de façon exagérée ou futilement, mais nous ne faisons que dire la réalité dont témoignent le Coran et la sounnah, l’Histoire et leurs avis (ceux de Ahl ul-hadith), leurs travaux et leurs écrits. Ils sont ceux qui mettent avant leurs yeux, la parole d’Allah :
« Et cramponnez-vous tous ensemble au “Habl” (câble) d’Allah » [2]
Et la parole d’Allah :
« Que ceux, donc, qui s’opposent à son commandement (Muhammad sala Allah 3alayhi wa salam) prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. » [3]
Ce sont eux qui sont les plus loyaux dans la volonté de s’éloigner de ce qui s’oppose aux recommandations du messager, les plus éloignés de la fitnah. Ils sont ceux qui font de la parole suivante d’Allah leur credo :
« Non ! ... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence]. » [4]
Ils sont ceux qui accordent au Coran et à la Sounnah sa vraie valeur et lui rendent l’honneur et l’importance fondamentale qu’ils [le Coran et la sounnah] méritent, en leur donnant priorité sur tous les avis de l’humanité et en leur donnant prééminence pour leur guidée sur la guidée de tous les gens. Ils ne jugent que par le Coran et la Sounnah dans toutes leurs affaires, avec une dévotion totale, à l’aide de poitrines larges et libres de toutes restrictions ou contraintes et ils se soumettent à Allah et à Son messager d’une soumission totale dans leur 3aqiida [dogme], leurs adorations et leurs transactions. Ils sont ceux pour qui la parole véridique d’Allah s’est avérée :
« La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est : “Nous avons entendu et nous avons obéi”. Et voilà ceux qui réussissent. » [5].
Ils sont, après tous les compagnons à la tête desquels se trouvent les 4 califes bien guidés, les leaders des tabi3iin menés par Sa’eed ibn al-Mussayib (mort en 90H), ‘Urwah ibn Zubair (m. 94H), ’Alee ibn al-Hussain Zain al-’Aabideen (m. 93H), Muhammad ibn Hanafiya (m. 80H), ’Ubaydullaah ibn ’Abdillaah ibn ’Utbah ibn Mas’ood (m. 94H ou plus tard), Saleem ibn ’Abdillaah ibn ’Umar (m. 106H), Qaasim ibn Muhammad ibn Abee Bakr as-Sadeeq (m. 106H), al-Hasan al-Basree (m. 110H), Muhammad ibn Sireen (m. 110H), ’Umar ibn ’Abdul-’Azeez (m. 101H) et Muhammad ibn Shihaab az-Zuhree (m. 125H).
Puis viennent ensuite les atbaa’at-Taabi3iin à la tête desquels se trouvent ; l’Imaam Maalik (m. 179H ), al-Awzaa’ee (m. 157H), Sufiyaan ibn Sa’eed ath-Thawree (m. 161H), Sufyaan ibn Uyayna (m. 198H), Ismaa’eel ibn Ubya (m. 193H), Layth ibn Sa’d (m. 175H) et Aboo Haneefah an-Nu’maan (m. 150H).
Ensuite ceux qui les suivirent à la tête desquels : ‘Abdullah ibn al-Mubaarak (m. 181H), Wakee’ ibn al-Jarraah (m. 197H), l’Imaam Muhammad ibn Idrees ash-Shaafi’ee (m. 204H), ’Abdur-Rahmaan ibn Mahdee (m. 198H), Yahya ibn Sa’eed al-Qataan (m. 198H) et Afaan ibn Muslim (d. 219H).
Puis leurs étudiants qui les ont suivis dans cette méthodologie, à la tête desquels se trouvent ; l’Imaam Ahmad ibn Hanbal (m. 241H), Yahya ibn Ma’een (m. 233H) et ’Alee ibn al-Madeenee (m. 234H).
Ensuite leurs étudiants tels al-Bukharee (m. 256H), Muslim (m. 261H), Abee Haatim (m. 277H), Abee Zara’ (Aboo Zur’ah ?) (m. 264H), Aboo Daawood (m. 275H), at-Tirmidhee (m. 279H) et an-Nasaa’ee (m. 303H).
S’ensuivent ceux qui prirent la voie laissée par les générations qui les ont précédés comme Ibn Jareer (at-Tabaree ?) (m. 310H), (m. 310H), Ibn Khuzaymah (m. 311H), ad-Daaraqutnee (m. 385H) en son temps, al-Khateeb al-Baghdaadee (m. 463H) et Ibn ’Abdul-Barr an-Niwaaree (m. 463H).
Et ’Abdul-Ghanee al-Maqdasee (m. 620H), Ibn Salaah (m. 643H), Ibn Taymiyyah (m. 728H), al-Mizzee (m. 743H), adh-Dhahabee (m. 748H), Ibn Katheer (m. 774H) et leurs contemporains qui vécurent à leur époque et ceux qui vinrent après eux en suivant leurs pas tout en s’attachant au Coran et à la Sounnah jusqu’à aujourd’hui.
Ce son eux que je considère comme étant ahl ul-hadith.
Post-******um :

Source :
Makaanat Ahl ul-Hadith
Tiré du site www.salafipublications.com
Auteur :
Cheikh Rabee’ bin Haadi al-Madkhali
Traduction :
Abou Abdillah Notes :

[1] hadith authentique, rapporté par Mouslim Ahmad (5/278-279), Aboo Dawood (3/4), Tirmidhee (4/420), Ibn Maajah (1/4-5), Haakim (4/449-450), at-Tabaraanee in Mu’jam al-Kabeer (7643) et Aboo Daawood at-Tayaalisi (p. 94, no. 689), authentifié par Al Albani dans As-sahheehah (270-1955).
[2] Aali Imran - 3:103
[3] An-Nur - 24:63
[4] An-Nisa 4:65
[5] An-Nur 24:51